Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Un seul Monde sans faim : sécurité alimentaire, développement rural et agriculture

Pflügen mit Ochsenkraft

Pflügen mit Ochsenkraft, © picture alliance

Article

Garantir l’alimentation, créer des perspectives

L’agriculture est d’une importance cruciale pour le développement économique durable, la sécurité alimentaire et la situation du marché de l’emploi au Togo. Elle est traditionnelle et axée principalement sur la consommation propre. Ceci explique pourquoi les jeunes notamment ne voient pas assez de perspectives d’emploi en milieu rural et optent, par conséquent, pour leur exode vers les villes. Ces dernières années, elle s’est engagée sur la voie de la modernisation. La création de valeur ajoutée et les exportations peuvent encore y être développées.

De la production à la vente

Nos programmes apportent ensemble une contribution, à l’échelle nationale, à l’augmentation des revenus, de l’emploi et de la sécurité alimentaire et, en conséquence, au développement structurel durable du milieu rural. L’engagement allemand a pour objectif d’améliorer la productivité le long des chaînes de valeur ajoutée sélectionnées de manière pilote (cacao, ananas, soja, noix de cajou, légumes et épices) en collaboration étroite avec des coopératives de petits exploitants, des petites et moyennes entreprises de transformation et des commerçant.e.s. Dans le cadre de formations sur mesure, il est prévu de doter les agricultrices et agriculteurs des moyens d’accroître leurs rendements de manière durable, de satisfaire aux normes de qualité internationales, de réduire les coûts de production, d’assurer leur approvisionnement et d’obtenir des revenus supplémentaires par la vente de leurs produits. Les formations transmettent à la fois des pratiques culturales améliorées et des compétences entrepreneuriales. D’autres contenus proposés sont les relations publiques, l’accès aux micro-crédits, une alimentation équilibrée et le conseil organisationnel. Le soutien apporté à la transformation locale des produits agricoles a pour but de créer de nouveaux emplois en milieu rural.

De nouveaux produits financiers et l’extension des voies rurales

Les expériences tirées de la pratique sont incluses dans les conseils apportés au Gouvernement togolais à l’échelle nationale. Ces conseils sont relatifs à la manière d’améliorer les conditions-cadres de la production agricole, la transformation et la commercialisation. En outre, des offres de crédits adaptées aux conditions spécifiques des petits exploitants agricoles sont élaborées avec des prestataires de services financiers. À titre d’exemple, la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) propose des microcrédits aux petites exploitations agricoles.

Afrika-Hammer
Der Afrika-Hammer in Yohonou© Deutsche Botschaft Lomé-wb

Des fonds de la Coopération financière permettent de réhabiliter et d’étendre des voies rurales en vue de permettre toute l’année durant l’accès pour le transport des produits des champs vers  les exploitations. Ceci permet un transport plus rapide et à moindres coûts des intrants tels que les semences et les produits des récoltes. L’accent est mis sur les régions cultivant les produits d’exportation que sont le cacao, le coton et le café. La population rurale, les femmes et les enfants en particulier, bénéficie par ailleurs d’un meilleur accès aux écoles publiques et centres de santé.

Initiative spéciale « UN SEUL MONDE sans faim »

Le Togo fait partie des pays recevant un soutien de la part de l’Allemagne dans le cadre de l’initiative spéciale du BMZ « Un seul Monde sans faim » dans le but d’assurer l’alimentation dans le pays et de renforcer la résilience face aux famines. Depuis plusieurs années, le Togo est auto-suffisant en ce qui concerne les principales denrées alimentaires de base. Toutefois, la situation alimentaire des femmes et des enfants en bas âge en particulier continue d’être difficile. Un enfant sur trois souffre de malnutrition. En conséquence, le programme « Sécurité alimentaire et renforcement de la résilience » œuvre à l’amélioration de la situation alimentaire actuellement de près de 15 000 femmes et plus de 5 000 enfants en bas âge par la culture de produits nutritifs. De plus, les innovations dans le secteur agro-alimentaire visent à contribuer à l’amélioration de l’approvisionnement régional en denrées alimentaires, d’accroître les revenus des petites exploitations agricoles et de créer des emplois. Cette initiative a permis la création d’un Centre d’innovations vertes au Togo.


Autres contenus

Le 17 janvier 2019, le projet d'appui à l'amélioration de la compétitivité de la filière ananas au Togo a été lancé à Adangbé. La cérémonie de lancement officiel était présidée par le ministre togolais…

Projet d'appui à l'amélioration de la compétitivité de la filière ananas au Togo

Contenus associés

Retour en haut de page