Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Relations bilatérales

Togos Präsident Faure Gnassingbé in Berlin

Togos Präsident Faure Gnassingbé in Berlin, © dpa

05.12.2017 - Article

De 1884 à 1914, le Togo était une zone sous protectorat du Reich allemand. De magnifiques constructions tels que l´ancien palais du gouverneur sur la promenade de la capitale Lomé sont des vestiges du passé, qui témoignent du passé colonial commun de l'Allemagne et du Togo.

L'image de l'Allemand au Togo est assez positive. Cela serait dû si l'on s´en réfère à  Monsieur Edem Attiogbé, Directeur de l'Institut Goethe de Lomé, en grande partie à la brièveté de la période coloniale allemande au Togo, qui n'aura duré que 30 ans et du fait qu'elle soit depuis longtemps révolue. Aussi les traces de ce passé colonial se sont depuis estompées.

Die von Paul Ahyi anlässlich 100 Jahre deutsch-togoischer Freundschaft entworfene Statue in Baguida
Die von Paul Ahyi anlässlich 100 Jahre deutsch-togoischer Freundschaft entworfene Statue in Baguida© J. Wilke

Les relations germano-togolaises sont restées assez étroite, même après les indépendances et surtout dans le années 70 et 80.
Le début des années 90 marquera cependant un refroidissement significatif de ces relations, du fait  des atteintes massives aux droits de l´homme et de la démocratie sous la dictature Eyadéma.  Ainsi, on verra beaucoup de partisans allemands, soutiens indéfectibles de cette amitié germano-togolaise, prendre leurs distances.

Ce ne sera que sous l'impulsion du président Faure Gnassingbé en fonction depuis 2005  et de ses réformes politiques et économiques, bien que timides, que le Togo suscitera à nouveau l´intérêt de ces partenaires.
Les relations de coopération interrompues depuis 20 ans reprendrons ainsi de plus belle entre l'Allemagne et le Togo.

Les entreprises allemandes sont pas en reste. Elles sont de plus en plus présentes au Togo. La banque mondiale estimait pour 2018 une croissance d'environ 5%.
Toujours selon Monsieur Attiogbé, la jeune togolaise vouerait à l'Allemagne et la langue allemande un intérêt grandissant.
Le regard sur l´avenir reste donc optimiste.